Parrainage spirituel des enfants préparant la première des communions

domenica 28 febbraio 2016

« Laissez venir à moi les petits enfants » (Marc 10,14), dit Jésus. Et bien, ce dimanche 7 février, les

voilà qui sont venus les petits enfants de Royan (j’ai envie d’écrire Royaume!) Ils sont venus en grand nombre à la salle du Parc pour entrer dans la préparation à la première des communions. A mon avis, ce sont les anges du ciel en premier, ceux de la terre ensuite qui les ont invités et accompagnés, c’est à dire leurs parents, les catéchistes et bien sûr le Père Pascal Delage, Manuela de Lambilly, Coralie Masson - tous trois animateurs de la catéchèse - et les catéchistes.

Ils sont 33 enfants âgés de 8 à 11 ans qui s’apprêtent à recevoir l’eucharistie le 29 mai. La salle est grande, mais ce soir elle est bondée. Outre les enfants, elle reçoit beaucoup d’ adultes, les parents, fratries, catéchistes et les 33 parrains et marraines choisis pour les accompagner par la prière. Alors quand on entre dans la salle, on est saisi par l’amitié qui règne entre tous, parce qu’il s’agit d’une réunion de famille à laquelle chacun s’est rendu animé de la même joie d’accompagner nos enfants à leur première communion. Sourires sur tous les visages, saluts fraternels et attentionnés sous le regard heureux du Père Pascal.

Coralie ouvre la réunion en rappelant les enjeux du parrainage spirituel et en expliquant le déroulement de la rencontre d’ aujourd’hui : chanter, écouter l’évangile de Marc, former les binômes enfant et leur parrain ou marraine et pour finir « crêpes partie », puisque nous sommes à la veille du mardi gras.

Nous nous sommes assis, bien serrés les uns contre les autres. Manuela nous fait chanter « Chantez, priez, célébrez le Seigneur, Dieu nous accueille en sa maison ». Nous y allons de bon cœur et les enfants aussi. Puis le Père Delage lit l’Évangile de Marc (6,7-13) « Il appelle alors les douze et il se mit à les envoyer en mission deux à deux… » C’est sur ce point que le Père insiste en posant une question aux enfants : « Pourquoi deux par deux ? » Et les enfants répondent aisément : pour ne pas être seuls, pour ne pas se perdre, pour ne pas avoir peur, pour s’aider, pour se tenir compagnie… « C’est tout à fait ça,   répond le Père, parce que lorsqu’on est deux, on est plus fort. Et quand on a quelque chose d’important à faire, il faut être fort. Et vous, vous avez quelque chose d’important à faire ; vous allez communier pour la première fois. Alors chacun de vous a besoin d’être accompagné. C’est pourquoi, vous rencontrez un parrain ou une marraine de communion. Et comme ça, ce chemin vers la communion, vous le ferez à deux .

Ni les enfants, ni les parrains et marraines n’ont eu connaissance, avant ce dimanche, du « binôme » qu’ils vont former. Alors on procède par la lecture des noms, de l’adulte et de l’enfant. Tous deux viennent inscrire leur prénom sur la prière qu’ils donneront à l’autre et poser ensemble pour Nadine, notre photographe. Elle est émouvante cette présentation, ce premier regard échangé entre l’enfant et l’adulte. On peut y voir une alliance : « Tu seras l’objet de ma prière et je serai l’objet de la tienne »… Une grande photo réunit ensuite tous les binômes, après un Notre Père sincèrement exprimé.

C’ était la deuxième année que cette forme liturgique était expérimentée pour cette mise en relation des petits et des adultes. Mieux personnalisée et donc mieux vécue, elle a été très largement appréciée. Puis vient le moment de la fête, le goûter de crêpes. J’en profite pour exprimer ici la tenue irréprochable des enfants à tous les instants de cet après-midi : et durant la célébration, et durant le goûter. Ni cris, ni excitation, ni galopades et pourtant les cadets des premiers communiants étaient parfois très jeunes. Bravo, les enfants !

Il y a six crêpières. Souvent ce sont les enfants eux-mêmes, filles et garçons, qui les font et les servent. Je me suis adressée à l’équipe « Océane, Benjamin,Zoé » que j’ai trouvée très experte. Ma crêpe à la cassonade était délicieuse. En face, Jeanne et sa maman (Émilie catéchiste à Saint-Palais) faisaient merveille elles aussi, avec Bérénice, Iliana et Angéline. Et puis nous étions heureux ensemble, et comme les peuples heureux, nous n’avions pas d’autre Histoire que celle du moment présent à partager.

C’était une belle réunion de famille inaugurant un beau chemin vers la messe du 29 mai, lorsque nous verrons ces enfant, tous un peu les nôtres, monter à la table de communion les mains ouvertes pour recevoir le Corps du Christ.

Jeanne


navigation titre

dans la rubrique...

meteo

Royan, France

meteo titre conditions 0h0
fourni par weather com

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
meteo lien previsions >>


Statistiche

Ultimo aggiornamento

giovedì 30 dicembre 2021

Pubblicazione

244 Articoli
0 album
Nessuna breve
Nessun sito
2 Autori

Visite

24 oggi
87 ieri
460402 dall'inizio
3 n visiteurs connectes