Une Eglise en état de résurrection

sabato 19 dicembre 2009

Edifiée en trois ans, à la suite du bombardement allié de la ville de Royan le 5 janvier 1945, l’église Notre Dame, due à l’architecte Guillaume Gillet et à l’ingénieur Bernard Lafaille, est un édifice majeur de l’architecture religieuse contemporaine, tant par ses dimensions (45 m de longueur sur 22 m de largeur, 36 m de hauteur avec un clocher culminant à près de 60 m) que par l’audace de sa conception (piliers en V, couverture en voile mince – 8 cm – de béton en « selle de cheval ») et l’emploi généralisé du béton brut.

Pouvant recevoir 2000 personnes dans sa nef en ellipse, qui lui donne l’allure d’un vaisseau, dotée de verrières en gemmail, d’une statuaire moderne et d’orgues de 3500 tuyaux, cet immense édifice fournit une traduction de notre temps à la recherche de la spiritualité dans un édifice cultuel.

******

Fiche technique : Construction

Maîtres d’ouvrage : Ville de Royan ; Max Brusset, maire

Mandataire : Société coopérative de reconstruction immobilière d’églises et édifices culturels (La Renaissance des clochers) ; M. Grimal, président

Maîtres d’œuvre : Guillaume Gillet, architecte ; Baraton, Bauhain, Marc Hébrard, architectes d’opération ; Bernard Lafaille, M. Ou-Tseng, René Sarger, ingénieurs-conseils

Entrepreneurs : Delau et fils, maçonnerie et béton armé

Artistes : Claude Idoux, maître verrier ; Henri et Jean-Baptiste Martin-Granel, maîtres verriers

Dates de construction : conc. 1954, réal. : 1955-1958, inaug. : 07/1958

Usage initial et actuel : église paroissiale, 2 000 places

Coût, valeur 1955 : 100 MF, dont un cinquième pour les vitraux et l’orgue

Restauration

Maître d’ouvrage : Ville de Royan

Maître d’œuvre : Oudin Philippe, ACMH

Bureaux d’études : Véritas ; CEBTP Niort ; Laboratoire général de l’Est parisien ; CETE Bordeaux ; CETE Cherbourg ; Lucien Boudet ; Michel Bancon

Entreprises : 1970-1983 : société Soletanche (1970-1983 env. ) 1997-1999 : Degaine, béton armé ; Gautier SA, couverture ; Royan miroiterie, vitrerie

Dates des travaux : 1re tranche, clocher et beffroi : 1992-1996 ; 2e tranche, façades : 1997-1999 ; 3e tranche : couverture, déambulatoire, à l’étude

Coût total des travaux, estimation 1988 : 12,2 MF

Coût réel : 1re tranche : 5,5 MF ; 2e tranche : 6 MF

Financement mixte : État, ville


meteo

Royan, France

meteo titre conditions 0h0
fourni par weather com

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
meteo lien previsions >>


Statistiche

Ultimo aggiornamento

giovedì 30 dicembre 2021

Pubblicazione

244 Articoli
0 album
Nessuna breve
Nessun sito
2 Autori

Visite

19 oggi
87 ieri
460397 dall'inizio
6 n visiteurs connectes