L’ordination diaconale de Louis Chasseriau à Notre-Dame de Royan

vendredi 20 juillet 2018

Ce fut une belle célébration en ce 1er juillet 2018, heureuse et festive. D’abord nous participions à l’ordination diaconale de Louis. Ensuite recevoir notre évêque, Monseigneur Georges Colomb ainsi que Monseigneur Bernard Housset, son prédécesseur et Monseigneur François Bousquet, recteur de Saint-Louis des Français à Rome : Quel honneur et quelle joie pour notre paroisse ! Recevoir 60 prêtres dont le Père de Lisle, délégué à la formation des séminaristes et le Père Rouillé d’Orfeuil, formateur au séminaire pontifical français de Rome, quel honneur aussi ! Et parmi ces 60 prêtres, reconnaître le Père Sureau et le père Salin respectivement ancien curé et ancien vicaire de notre paroisse, le père Monard, vicaire épiscopal actuel et tant d’autres du diocèse, quel bonheur ! Recevoir enfin 9 séminaristes, camarades de Louis, dont Guy Auburtin et Giacomo…., séminaristes du diocèse, quel plaisir. Un seul absent, parmi ces derniers, Grégoire de Lambilly retenu pour une autre célébration depuis son son ordination diaconale à Evron. Et puis nous connaissons bien Louis puisqu’il a « fait ses premières classes » dans la paroisse avant de rejoindre le séminaire de Rome. Avec lui nous avons chanté les laudes, nous avons prié et parfois échangé : il a trouvé sa place dans notre cœur. C’est pour toutes ces raisons que la nef est pleine ce dimanche. Nous aussi, nous sommes sa famille, avec nos prêtres, les pères Delage, Girard et Raymond et nos diacres Jean-Lou Vieillard et Jean-Louis Chopin, ainsi qu’avec les soeurs de Mormaison.

A 15 heures, la très longue procession entre dans Notre-Dame par la porte du haut, au son du grand orgue tenu par Emmanuelle Piaud et les 50 choristes, dirigés par Françoise Bénéteau, entonnent « Nous sommes le corps du Christ ». Debout, nous contemplons cette Église au service qui s’avance lentement vers l’autel de Notre Seigneur et nous ressentons que nous formons ensemble « un seul corps baptisé dans l’Esprit ».

La liturgie commence par l’appel et la présentation de Louis, candidat au diaconat. Le père de Lisle s’adresse à l’évêque : « La Sainte Église, notre mère, vous présente notre frère Louis et demande que vous l’ordonniez pour la charge du diaconat » Et Monseigneur Colomb répond : « Louis, voulez-vous signifier le don de vous-même au Christ Seigneur et garder pour toujours cet engagement à cause du Royaume des cieux, en vous mettant au service de Dieu et de votre prochain » La voix de Louis est forte : « Oui, je le veux ». L’engagement diaconal de Louis est différent de celui que prennent les diacres permanents laïcs, c’est un engagement presbytéral, celui d’un futur prêtre qui comporte l’engagement au célibat. De ce fait, l’évêque pose une deuxième question : « Louis, vous êtes prêt à vous engager au célibat , » Louis répond : « Oui, je le veux », et l’évêque conclut : « Avec l’aide du Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et notre Sauveur, nous choisissons notre frère Louis pour l’ordre des diacres et nous rendons Gloire à Dieu » Cette phrase est suivie par le chant du Gloire à Dieu et la prière d’ouverture spécifique aux ordinations diaconales : « Dieu qui a enseigné aux ministres de ton Église à servir et non à se servir accorde à ton serviteur Louis que tu as choisi pour le ministère de diacre d’agir selon l’ esprit de l’Évangile… » Oui, Louis a été choisi par Dieu ; il a entendu l’appel ; il a répondu à cet appel. C’est là le mystérieux cheminement de toute vocation sacerdotale ou religieuse.

Après la lecture du Livre de la sagesse et le chant du psaume 29, nous écoutons Saint Paul (2 Co 8) et l’évangile de Marc (5,21-43). Dans son homélie, Monseigneur Colomb retrace avec simplicité et douceur l’histoire de Louis et de sa vocation. Il est certain qu’il fonde beaucoup d’espoirs sur cet homme de 36 ans et qu’il veille sur sa formation avec un soin particulier et exigent : son envoi au séminaire de Rome, son séjour en Grande Bretagne pour parfaire son anglais, et son désir de lui faire suivre des études supérieures en théologie en sont quelques preuves.

Nous entrons alors dans la liturgie de l’ordination que seul un évêque peut conférer. Louis est donc devant Monseigneur Colomb qui lui pose six questions auxquelles il répondra par « Oui, je le veux ». « Fils bien aimé, voulez-vous être consacré à la diaconie de l’Église par l’imposition de mes mains et le don du Saint-Esprit ? Accomplir votre fonction de diacre avec charité et simplicité de coeur ? Garder le mystère de la foi dans une conscience pure et proclamer cette foi ? Garder et développer un esprit de prière ? Conformer toute votre vie à l’exemple du Christ ? Vivre en communion avec moi et mes successeurs dans le respect et l’obéissance ? Et après la dernière réponse de Louis, « Je le promets », l’évêque conclut : « Que Dieu lui-même, achève en vous ce qu’il a commencé ».

Le chant de la litanie des saints appelle la prostration de tous ceux qui reçoivent le sacrement de l’ordre. c’est ce que fait Louis pendant que l’Église de la terre et du ciel intercède pour lui auprès de Dieu. La prostration est suivie de l’imposition des mains par Monseigneur Colomb, geste sacramental qui exprime la transmission d’un pouvoir spirituel et dans le cas d’une ordination d’un ministère. Dès lors Louis est diacre pour l’éternité. En tant que tel il reçoit l’évangéliaire et les vêtements liturgiques de son ministère, l’étole et la dalmatique. Tous m’ont dit après la célébration qu’ils avaient senti les larmes leur venir aux yeux quand les parents de Louis sont montés à la table de communion pour lui remettre ses ornements, geste qui signifie qu’ils habillent un nouvel enfant et qu’ils s’associent à son nouvel état. Un prêtre nous a même confié que dans le chœur les yeux de beaucoup de prêtres étaient humides…Dès lors Louis est diacre, il entre en fonction et monte à l’autel pour participer à la liturgie eucharistique.

Plusieurs grands moments musicaux nous attendent durant cette dernière partie de la célébration. Nous avons la chance d’entendre Emmanuelle Piaud interpréter à l’orgue le 3ème mouvement « largo » du concerto en ré mineur de J.S. Bach, morceau suivi au violon par la sarabande de la partita en ré mineur du même auteur. Enfin, et ce fut une heureuse surprise pour les paroissiens, le Sanctus, l’Anamnèse et l’Agneau de Dieu sont extraits de la messe Equinoxe composée par notre ancien organiste, Jacques Dussouil qui fut titulaire du Grand Orgue pendant 50 ans et retourna auprès du Père il y a tout juste deux ans.

Six prêtres sont dans la nef et les coursives pour donner la communion. Alors s’élève le chant de communion « Je ne vous appelle plus serviteurs, je vous appelle mes amis » accompagné par Côme de Villelume à l’orgue et dialogué entre la soliste Emmanuelle Piaud, descendue dans le choeur, et les choristes. Emmanuelle chante les versets de l’évangile de Saint Jean, alors que les choristes répondent par des strophes qui expriment la foi de l’Église. Depuis, une amie choriste m’a dit que c’était de l’avis général le plus beau morceau de la célébration et aussi celui qui leur avait donné le plus de joie à chanter. La célébration se termine par les remerciements de Louis et le chant à la Vierge, avant la bénédiction solennelle de Monseigneur Colomb. Mais c’est Louis qui aura le dernier mot en prononçant l’envoi : « Allez dans la paix du Christ. »

Notre curé , le Père Pascal Delage a voulu que la paroisse offre à tous les participants un vin d’honneur devant l’église. Le ciel est très bleu, il fait très chaud et environ 600 d’entre nous viennent avec plaisir se rafraîchir auprès des longs buffets dressés devant les salles Notre-Dame. Bientôt, la pelouse est envahie et la réception tourne en garden-party. Ceux de la paroisse rencontrent ceux de Rochefort, paroisse des parents de Louis, les prêtres et les séminaristes échangent entre eux et avec les évêques et les bénévoles de la brocante chargées du service papotent avec chacun . Bientôt les familles avec enfants s’asseyent dans l’herbe et on trouve des chaises pour les personnes âgées. Bref, nous sommes si heureux que nous resterons plus de deux heures ensemble. En repensant à cette célébration, je sais que tous nous avons vécu une demi-journée de bonheur confiant parce que chrétien. Rendons grâce à Dieu et puissions-nous faire nôtre cette belle phrase de la liturgie de ce dimanche « Que Dieu lui-même achève en vous ce qu’il a commencé. »

Éléonore et Nadine pour les photos.


Agenda

<<

2018

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

DiLuMaMeJeVeSa
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456

Annonces

Accueil et Permanences

CONTACT PAROISSE

- 1 rue de Foncillon - 17200 Royan

Tél. 05-46-38-33-03

Mail : notredameroyan@orange.fr

- Une équipe de bénévoles vous accueille tous les jours de 9h30 à 12h et de 14h30 à 17h

Le secrétariat paroissial est aussi à votre disposition, durant les mêmes horaires, sauf le mercredi Après-midi.


Météo

Royan, France

Conditions météo à 22h30
par weather.com®

Clair de lune voilé

16°C


Clair de lune voilé
  • Vent : 14 km/h - nord-est
  • Pression : 1025 mbar tendance symbole
Prévisions >>

Prévisions du 25 septembre
par weather.com®

Inconnu

Max 17°C
Min 10°C


Inconnu
  • Vent : N/D km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 26 septembre
par weather.com®

Soleil

Max 27°C
Min 16°C


Soleil
  • Vent : 20 km/h
  • Risque de precip. : 0%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 27 septembre
par weather.com®

Soleil

Max 26°C
Min 15°C


Soleil
  • Vent : 19 km/h
  • Risque de precip. : 0%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 28 septembre
par weather.com®

Soleil

Max 24°C
Min 13°C


Soleil
  • Vent : 17 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 29 septembre
par weather.com®

Soleil

Max 24°C
Min 11°C


Soleil
  • Vent : 24 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 30 septembre
par weather.com®

Soleil voilé

Max 23°C
Min 10°C


Soleil voilé
  • Vent : 19 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 1er octobre
par weather.com®

Soleil voilé

Max 21°C
Min 10°C


Soleil voilé
  • Vent : 24 km/h
  • Risque de precip. : 0%
<< Prévisions


Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 25 septembre 2018

Publication

376 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
1 Auteur

Visites

0 aujourd'hui
52 hier
277172 depuis le début
40 visiteurs actuellement connectés