rencontre de Bertrand Monnard

vendredi 7 mai 2010

Le prêtre que j’ai rencontré est né à Metz en 1960… A différentes périodes de l’année, il a toujours respiré l’air royannais… Depuis qu’il est né, il est toujours venu dans la même maison familiale, celle de ses arrières grands-parents… Ses parents s’y sont installés en 1972 pour ne plus jamais la quitter… Il est arrivé à Royan à 12 ans, en 5ème, au collège de la Triloterie Il a passé son bac à Royan… Il aimait beaucoup fréquenter l’aumônerie du collège et du lycée dont les aumôniers étaient des prêtres heureux et dynamiques (les pères Seguin, Samoride et Sureau) La transmission de la foi s’est enracinée dans sa vie familiale… De sa maman il a appris l’importance de la prière… De son papa il a appris le sens de l’engagement et de l’engagement dans la durée…

Ce prêtre dont je vous trace le portrait sous forme de devinette, n’est autre que Bertrand Monnard, connu de beaucoup de royannais.

L’enfant puis le jeune ado Bertrand a été marqué par le bonheur d’être prêtre que dégageaient ses aumôniers… par les belles relations amicales et profondes qu’ils avaient avec lui et avec tous les jeunes… par leur conviction affichée… par la joie que lui apportait la vie en aumônerie… Pour toutes ces raisons il se disait « pourquoi pas moi ? » puis aussitôt « oh non, car il faudrait parler devant des foules ! ».

A son entrée au lycée, une réflexion, sous forme d’alternative, vient à son esprit. Jusqu’à présent il s’était contenté de « suivre le mouvement », en allant à la messe, à l’aumônerie… d’ailleurs toujours avec joie. L’alternative devenait alors la suivante :
-  soit la foi chrétienne est essentielle dans sa vie, auquel cas il s’agit pour lui de s’engager personnellement
-  soit la foi n’est pas importante, auquel cas d’autres choses peuvent prendre le dessus

Pour faire le choix il se donne comme moyen de lire tout un évangile afin de mieux connaître Jésus et concluant « trop beau ! trop important ! » Il comprend qu’il lui faut s’engager et part donner un coup de mains à l’aumônerie auprès des plus jeunes… prend l’animation, avec quelques copains, de la messe du samedi soir à Notre-Dame… C’était l’époque du chanoine Raud « belle figure de pasteur » qui a aussi impressionnée Bertrand Monnard. Après le bac il part à la fac de droit de Bordeaux et fréquente alors l’aumônerie des étudiants… quand un jour un aumônier de ses amis l’interpelle « il faut que je te dise ! Bertrand n’as-tu pas pensé à être prêtre ? » Sa réponse fut très brève ! « bof ! »… mais rentré dans sa chambre, il écrit les réactions qui se font jour et constate qu’il avait bien reçu la question… il pense que c’est une belle manière de répondre totalement à l’appel de l’amour du Christ… cet amour qu’il commence à goûter. Cependant il décide de prendre son temps car si ce n’est qu’une envie, elle passera ! si c’est un appel il sera confirmé.

Au fil des mois, cet appel du Seigneur va être confirmé dans sa participation à la vie de l’église. Il fréquente l’aumônerie des étudiants. Il s’engage dans la pastorale d’été mise en place dans les campings du pays royannais où il découvre le bonheur de parler de Jésus avec des jeunes. Il part pour un temps de retraite à Ligugé. Il participe à des rassemblements d’Eglise. Il rencontre un séminariste passionné par l’annonce de l’Evangile et par la réflexion théologique. C’étaient autant de morceaux de puzzle qui le renvoyaient toujours à cette question posée deux ans plus tôt. Le Seigneur confirmait peu à peu cet appel.

Un courrier d’un ami prêtre vient à nouveau lui poser la question du sacerdoce. C’est pour lui l’occasion de s’ouvrir à quelqu’un de sa recherche et ce, pour la première fois. Il demande un rendez-vous à ce prêtre et le rencontre dans la petite salle derrière l’église de Pontaillac. Il va parler de ce qui l’habite. Quelques mois plus tard, il arrête le droit. Il accepte un poste d’instituteur remplaçant dans l’enseignement catholique et découvre ce métier qu’il apprécie beaucoup. Cependant s’il veut prendre cette voie il lui faut accepter trois ans de formation. Que choisir ? l’entrée en formation ou l’entrée au séminaire ? Son père spirituel, l’aide à réfléchir. Il choisit l’entrée au séminaire. Il est temps de mettre les parents et les frères au courant. « ma chère maman est très fière, mon père s’assure que j’ai bien discerné ».

Il entre au séminaire en septembre 1982. Il avait à peine 22 ans. Il est ordonné, par Monseigneur David, à Notre Dame de Royan le 7 août 1988 alors le Père Pillot en est le curé. En 1991 il part, à la demande de son évêque, pour deux ans à l’institut catholique de Paris en même temps que le Père Pascal-Grégoire Delage, pour préparer une maîtrise de théologie. En 1993 il est aumônier des collèges et lycées royannais tout en étant vicaire à Saujon. En 1995 il est chargé, pour le diocèse, de l’organisation des JMJ 97 qui se tenaient à Paris… et jusqu’en 2007 toutes ses responsabilités, ses engagements le maintiendront dans le monde de la pastorale des jeunes.

Il est depuis mars 2007 curé de la paroisse Notre Dame de Recouvrance (Pons) qui regroupe 20 clochers, et celle de Gemozac, 16 clochers… et depuis septembre 2009 il est vicaire épiscopal des doyennés de Jonzac et de St Jean d’Angély. Il est délégué de l’évêque auprès des séminaristes.

Il demeure attentif à la pastorale des jeunes. Il exprime que les questions que l’on se posait à l’époque où il fréquentait les aumôneries se posent encore aujourd’hui « comment permettre aux jeunes d’enraciner leur vie de foi et comment rejoindre ceux qui ne rentrent pas dans nos murs ? Il devient urgent de mobiliser nos communautés chrétiennes pour cette annonce de l’Evangile, auprès des jeunes. »

A Pons, depuis septembre, il a ouvert un local pour les lycéens, dans la rue du lycée. Un lieu accessible, ouvert, où chaque jeune peut être accueilli et parler.

Beaucoup de ceux qui le connaissent auront plaisir à le reconnaître sur la photo jointe à ces lignes. Les autres pourront faire sa connaissance.

M.H. G


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

DiLuMaMeJeVeSa
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Annonces

Accueil et Permanences

CONTACT PAROISSE

- 1 rue de Foncillon - 17200 Royan

Tél. 05-46-38-33-03

Mail : notredameroyan@orange.fr

- Une équipe de bénévoles vous accueille tous les jours de 9h30 à 12h et de 14h30 à 17h

Le secrétariat paroissial est aussi à votre disposition, durant les mêmes horaires, sauf le mercredi Après-midi.


Météo

Royan, France

Conditions météo à 21h00
par weather.com®

Nuageux

8°C


Nuageux
  • Vent : 24 km/h - ouest
  • Pression : 988 mbar tendance symbole
Prévisions >>

Prévisions du 14 décembre
par weather.com®

Inconnu

Max 8°C
Min 7°C


Inconnu
  • Vent : N/D km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 15 décembre
par weather.com®

Averses

Max 10°C
Min 2°C


Averses
  • Vent : 32 km/h
  • Risque de precip. : 80%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 16 décembre
par weather.com®

Soleil

Max 8°C
Min 1°C


Soleil
  • Vent : 12 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 17 décembre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 10°C
Min 4°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 11 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 18 décembre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 11°C
Min 7°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 12 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 19 décembre
par weather.com®

Très nuageux

Max 11°C
Min 7°C


Très nuageux
  • Vent : 11 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 20 décembre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 10°C
Min 6°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 9 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<< Prévisions


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 14 décembre 2017

Publication

309 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
1 Auteur

Visites

92 aujourd'hui
90 hier
240783 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés