L’église, une coquette centenaire

sabato 19 dicembre 2009

C’est l’Abbé Léon Gerbier dès sa prise de fonction en tant que Curé de St-Palais qui s’est consacré à la tâche de construire une nouvelle église, la précédente devenant trop petite pour accueillir tous les fidèles. Le 11 Novembre 1908 fût créée la Société civile du bureau de St-Palais avec pour objet : « l’édification d’une église et d’une maison curiale »

Le fond social d’élevait à 5000 francs et la première action de la société fût d’acquérir le terrain, le financement de la construction fut assuré par des donateurs et le fruit des loteries récoltés sur plusieurs années.

Le 15 Avril 1909 l’architecte saintais Georges Naud présenta son projet. L’édifice en forme de croix latine ; la nef, à chevet plat a 30,80 m de long et 9 m de large, le transept à 17 m de long et 7,50 m de large. La construction s’étala de 1909 à 1911. En cette dernière année, une poétesse du nom de Régine Callaud-Béliste, composait des poèmes qui se vendaient 10 centimes pour l’achèvement de l’église nouvelle.

Pour récent qu’il soit, mais construit en Saintonge, cet édifice se devait d’être d’inspiration romane ce qui explique que tous ses arcs soient en plein-cintre.

Le parvis consiste en un large escalier de huit marches. La façade orientée sud, offre la disposition des églises romanes saintongeaises avec un portail d’entrée flanqué de deux baies aveugles. Le portail est à cinq voussures nues dont ; la dernière est polylobée. Les deux baies aveugles sont à une seule voussure également nue. Les piédroits de ces différentes voussures sont ornés de colonnettes à chapiteaux sculptés à la manière romane du VII ème siècle. Au premier étage, une arcature, reposant sur des colonnettes à chapiteaux sculptés, occupe toute la largeur de la façade. Une baie campanile s’ouvre au dessus de cette arcature.

A l’intérieur, l’attention est retenue par la charpente et les vitraux du chœur. La charpente évoque une carène renversée. Les trois vitraux qui éclairent le chœur représentent St-Palais entouré de St-Siméon et de St-Pierre.

La société civile, propriétaire de l’église, consentait un bail de location au curé, mais à la suite de l’accord conclu entre Paris et Rome, puis de l’encyclique de Pie XI, l’Eglise fût autorisée à constituer des associations diocésaines. C’est alors que la société civile fut remise à l’association diocésaine de la charente inférieure le 23 juillet 1927. Puis, dans sa réunion du 14 février 1995 le conseil municipal de la commune ayant décidé d’intégrer dans le patrimoine communal l’église de St-Palais et les terrains qui s’y rattachent, les différents immeubles furent vendus à la commune pour le franc symbolique le 27 juillet 1995.

Extrait du Livre de Jean Nappée « Histoire de St-Palais » éditions rumeur des âges


navigation titre

dans la rubrique...

meteo

Royan, France

meteo titre conditions 0h0
fourni par weather com

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
meteo lien previsions >>


Statistiche

Ultimo aggiornamento

giovedì 30 dicembre 2021

Pubblicazione

244 Articoli
0 album
Nessuna breve
Nessun sito
2 Autori

Visite

13 oggi
42 ieri
463008 dall'inizio
4 n visiteurs connectes