Il y a 60 ans, la pose d’une première pierre

mardi 28 juillet 2015

Il y a 60 ans, le 16 juillet 1955, était posée la première pierre de ce qui deviendra l’église Notre-Dame de Royan. Un anniversaire rappelé et célébré par l’association de l’A.D.E.R. et sa dynamique présidente, Emmanuelle Piaud, qui lança également l’idée d’une messe en plein air, au chevet de l’église Notre-Dame, malheureusement fermée en cet été en raison des travaux de restauration.

JPEG - 70.6 ko

« La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs, c’est elle qui est devenue la pierre angulaire ». Voilà une parole bien paradoxale pour entrer dans l’intelligence de ce que nous célébrons aujourd’hui, les 60 ans de la pose de la première pierre de l’église Notre Dame de Royan. Et nous nous rappelons d’abord que le Christ Jésus a cité ces versets tirés du Psaume 118 alors qu’il venait d’arriver à Jérusalem pour décrire son propre destin qui va se fracasser très peu de temps après sur toutes les compromissions politiques, religieuses, économiques d’une caste qui avait fait de la religion d’Israël son fonds de commerce. Ainsi le Christ annonce on ne peut plus clairement que ce qui va passer aux yeux du monde pour un échec radical et une humiliation sans nom, le scandale de la croix, sera la source d’une fécondité, d’une vitalité et d’une stabilité dont personne n’osait rêver jusque-là.

« La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs ». Dans le contexte de ce soixantième anniversaire, Interrogeons-nous aujourd’hui sur l’identité de ces bâtisseurs arrogants et sans conscience. Avant que ne soient jetées les fondations de cette église Notre-Dame, nous ne le savons que trop, il y eut le temps du grand chaos et des dents longues, le primat de la violence, le mépris meurtrier du petit et du différent, un temps de nuit et de brouillard, et finalement, ce déluge de feu et de fer… Ces bâtisseurs fous étaient les hérauts d’une idéologie meurtrière et fanatique qui prônaient les règles idolâtriques de la race et de la puissance brute, n’accordant qu’à ceux qui leur ressemblaient le droit d’être humains, ne réservant que poussière et cendre à ceux qui ne baisseraient pas les yeux. Mais c’est bien dans ces scories-là de l’histoire, de notre histoire contemporaine qu’une pierre sera déposée, témoin qu’autre chose est advenue, qu’une générosité portée jusqu’au sacrifice de soi, qu’un courage et une détermination sans faille ont pu faire dérailler les desseins mortels des seigneurs de la guerre. S’est alors édifiée une église voilée de béton et de lumière pour porter une autre vision de l’homme et du monde, pour signifier l’insurrection de notre Dieu contre toutes ces idéologies totalitaires qui enferment l’humain, lui ôtent sa dignité, le chosifient le réduisant à un matricule ou un numéro.

JPEG - 69.1 ko

Faire mémoire de la pose d’une première pierre dans cette cendre-là, dans cette histoire-là, c’est choisir de demeurer vigilant aujourd’hui vis-à-vis des propositions simplistes de ces bâtisseurs auto-proclamés qui pensent détenir des lumières supérieures, des vérités intangibles pour façonner notre monde à leur image au nom de leur conception de la religion, de la patrie ou des sacro-saintes lois économiques.

Celui qui a appelé toute vie à l’existence, Celui qui s’est fait notre compagnon de chemin en Jésus-Christ, Celui qui ne cesse de s’émerveiller devant une vie qui prend conscience d’elle-même, de l’infinie valeur de toute vie humaine, Celui qui donne sa vie, sa vie même de Fils de Dieu pour que le plus petit d’entre nous soit reconnu à Son image, Celui-là se rit de toutes les simagrées de ces bâtisseurs aux idéologies étriquées et puériles. Mais lorsque le sang coule en Syrie, en Irak, au Niger ou à Paris, lorsque des hommes, des femmes, des enfants se noient aux portes de l’Europe, lorsque des êtres humains sont privés du minimum vital par les jeux de la Bourse… notre Dieu nous rappelle que nous sommes Pierre et que sur cette pierre-là, il a fondé son Eglise, son Corps d’espérance pour ce monde, que les forces de l’enfer et de la mort ne pourront rien contre elle. Parce que nous sommes baptisés, il n’est pas possible que nous restions sans voix et sans réaction devant ce que les bâtisseurs auto-proclamés veulent nous faire prendre comme l’unique ordre du monde.

Une première pierre a été posée pour que puisse se dresser le corps d’une église, la silhouette élancée d’autres logiques possibles, d’autres matins à imaginer, à rêver ensemble comme l’ont fait d’autres hommes avant nous il y a soixante ans. Une pierre a été déposée en terre comme le grain de blé dans le sol glébeux, comme le ferment dans la pâte… Nous ne savons même pas aujourd’hui où est exactement cette première pierre. Nous savons seulement qu’elle est là et que par elle, le rêve d’une communauté fraternelle debout, redressée après l’épreuve, a pu se réaliser, prendre corps, s’incarner. Authentique célébration du Mystère pascal que cette première pierre qui s’efface pour qu’advienne le projet même de Dieu, le lieu de sa rencontre avec notre monde, notre humanité, notre culture, le lieu de l’actualisation de son Alliance avec chacune de nos vies, de son amour pour toute créature, de son salut offert à tous les hommes.

Le mystère de cette première pierre que nous célébrons aujourd’hui, cet oubli de soi pour qu’advienne plus grand que soi, n’est-il pas aussi une invitation comme nous le rappelle souvent le pape François, à ce que comme chrétiens, nous soyons un peu moins préoccupés par ce que l’on peut penser de nous, par notre cote de popularité, par nos cuisines internes, par nos règlements et nos sensibilités pour être davantage et prioritairement au service de l’annonce du Royaume de Dieu, de l’urgence à proposer un monde, une société, une économie qui honorent le projet créateur et rédempteur de Dieu. Tout comme la mémoire de la première pierre ne fait sens que par l’ouverture d’une église fièrement dressée, la vocation de chacune de nos églises particulières n’est audible et crédible que dans la mesure où nous essayons, même petitement, de vivre en fils et en fille de l’Evangile.

Cette première pierre, élue, chérie par Dieu, dans son humilité et sa disponibilité, pour porter une part – sa part – du projet de Dieu, n’est-elle pas finalement comme cette pierre de touche dont on disait naguère qu’elle permettait de discerner l’or de l’argent dans le métal en fusion ? Dans un monde réellement en fusion - le nôtre -, que chacune de nos Eglises, puissent être pareillement par leur fidélité à l’Evangile, par leur désir à vivre cette fraternité dont Dieu rêve pour tous les hommes, par leur capacité à accompagner de nouvelles espérances, cette pierre de touche qui permettra au meilleur de notre humanité d’advenir dans le regard de Dieu.

P. Pascal-Grégoire Delage

JPEG - 59.2 ko

PS : la photo de la pose de la première pierre de l’église Notre-Dame est issue du site de l’Ader que vous n’hésiterez pas à visiter : Association pour la Défense de l’église de Royan


Annonces

Accueil et Permanences

CONTACT PAROISSE

- 1 rue de Foncillon - 17200 Royan

Tél. 05-46-38-33-03

Mail : notredameroyan@orange.fr

- Une équipe de bénévoles vous accueille tous les jours de 9h30 à 12h et de 14h30 à 17h

Le secrétariat paroissial est aussi à votre disposition, durant les mêmes horaires, sauf le mercredi Après-midi.


Météo

Royan, France

Conditions météo à 22h00
par weather.com®

Nuageux

15°C


Nuageux
  • Vent : 0 km/h - N/D
  • Pression : 1023 mbar tendance symbole
Prévisions >>

Prévisions du 23 octobre
par weather.com®

Inconnu

Max 15°C
Min 11°C


Inconnu
  • Vent : N/D km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 24 octobre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 21°C
Min 11°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 12 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 25 octobre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 23°C
Min 12°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 11 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 26 octobre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 22°C
Min 13°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 11 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 27 octobre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 20°C
Min 12°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 17 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 28 octobre
par weather.com®

Soleil voilé

Max 18°C
Min 10°C


Soleil voilé
  • Vent : 16 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 29 octobre
par weather.com®

Très nuageux

Max 16°C
Min 9°C


Très nuageux
  • Vent : 14 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<< Prévisions


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 22 octobre 2017

Publication

295 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
1 Auteur

Visites

77 aujourd'hui
102 hier
235056 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés